ASSOCIATION DES JEUNES CHALLENGERS : site officiel du club de foot de BAIE-MAHAULT - footeo

CHALLENGERS règle ses comptes

2 avril 2015 - 18:00

Les aigles ont pris leur revanche face à l'ASC RICHEPLAINE.

La vengeance est un plat qui se mange froid...

La sienne, l'AJ CHALLENGERS a largement eu le temps de la mûrir.

Depuis le match aller et la défaite concédée face au même adversaire, les jaune et noir attendent le retour pour «effacer» le goût amer laissé par cet échec.

De plus, la météo s'en était mêlée le week-end dernier, empêchant les deux formations d'en découdre.

Qu'à cela ne tienne, le rendez-vous était donné, pour ce mercredi soir.

Première mauvaise surprise, il n'y avait aucun officiel présent et encore moins d'arbitres.

Les deux équipes dûrent procéder à un tirage au sort, pour désigner laquelle allait fournir l'arbitre central, dont l'ASC RICHEPLAINE sortît vainqueur.

Ainsi la rencontre débuta avec plus d'une demie-heure de retard sur l'horaire prévu.

Le premier tiers du match était quelque peu brouillon et les locaux peinaient à installer leur jeu.
 

Une mise en route progressive
Après avoir pris le soin d'sseoir la mainmise sur le milieu de terrain, les aigles essayèrent de faire sauter le verrou rouge, dirigé par Manuel "Bill" BOUCAUD.

La formation saintannaise, renforcée par les éléments issus de La Juventus de Sainte-Anne (Club évoluant en Division d'Honneur), ne parvenait pas à faire plus que se débattre devant les premières offensives des jaune et noir.

Pourtant, ces derniers manquaient quelque peu de précision dans leurs initiatives, ce qui avait le don d'agacer leur entraîneur, Olivier THOLLE, sur le bord de la touche.

Les rares soubresauts des hommes en rouge, parvenenant à faire déjouer l'AJ CHALLENGERS qui jouait le mimétisme dans un "bodobo", loin des principes souhaitées par le coach baie-mahaultien.

Au final, la partition demeurait inachevée, le score nul et vierge et on se demandait quand (et surtout comment) les aigles comptaient s'en sortir en jouant de la sorte.

C'est alors que Théo "La tchad" GELAS changea de braquet.

A la 23ème minute, lancé dans le dos de la défense, il laissa son vis-à-vis sur place pour aller défier le portier saintannais.

Il décocha une frappe au premier poteau, aussi soudaine que puissante.

Le ballon prenait la direction de la lucarne gauche mais le gardien la sortit d'un réflexe insepéré.

A compter de cette action, la domination de CHALLENGERS n'allait cesser de se confirmer.

DE POYEN harcelait côté droit, GELAS pertubait dans l'axe et DESPLAN s'amusait au centre.

Le gardien adverse donnait tout ce qu'il avait et retardait l'échéance.

GELAS, lui, continuait de virevolter, il hérita d'un ballon aux 25 mètres et décala DE POYEN.

L'ailier baie-mahaultien résista à son défenseur pour frapper au sol... entre les jambes du gardien. (1-0, 41ème minute)

La mi-temps permit au staff jaune et noir d'encourager ses hommes à l'application et, à rester veillatifs pour ne pas remettre l'adversaire en selle.
 

La base défensive assure
Au retour des vestiaires, comme en 1ère période, les rouge prirent les choses en main et poussaient stérilement pour tenter de revenir au score.

On dénotait un certain flottement côté CHALLENGERS qui permit aux visiteurs de s'approcher des cages de CALVADOS.

Ce dernier passait une soirée pour le moins tranquille et ces rares interventions ne relevaient pas d'un danger majeur.

Les situations s'enchainaient pour RICHEPLAINE mais il y avait toujours un pied, une tête, un défenseur pour faire avorter les assauts saintannais.

Les corners ne donnaient rien et on regardait tourner le chrono en espérant que l'adversaire n'aurait pas la mauvaise idée d'égaliser sur une cagade venue de nulle part.

Xavier "Magic System" CHALANCONGO se démultipliait pour éteindre les petites étincelles que les rouges cherchaient à transformer en incendie.
En pompier volontaire désigné, il rendit une copie sans ratures et ses interventions tranchantes ont rendu de fiers services à son équipe lui évitant de se mettre dans une situation plus compliquée.

Les saintannais apportèrent du sang neuf à la pointe de leur attaque mais rien n'y fît.

Le calme et la présence des jaune et noir leur interdisaient tellement plus d'espoirs de retour.

Toutefois, la problématique restait la même car les aigles étaient toujours exposés à cet improbable égalisation, le break n'étant pas fait.

Daivy "Tichab" DESPLAN essaya mais son magnifique coup-franc vers la lucarne était superbement détourné en corner, par le gardien des rouges.

Les changements opérés par le coach baie-mahaultien rendit la tâche plus difficile aux visiteurs.

Les entrées de BARON, KOUTIACAVOUDIN, et ERNATUS emmenaient plus d'impact et on revoyait les jaune et noir à l'attaque.

KOUTIACAVOUDIN eut l'occasion de mettre l'adversaire à terre mais son tir fila dans le ciel de La Jaille.

DE POYEN continuait à donner du sien et la jouait trop collective en choisissant la passe au lieu de la frappe et trouvant GELAS dont le tir ne trouva pas la mirre, .

L'ASC RICHEPLAINE déclinait et le danger se rapprochait de plus en plus.

Trop seuls, BOUCAUD et le gardien tenaient encore la baraque devant les attaquants baie-mahaultiens.

On se dirigeait tranquillement vers une victoire étriquée mais sans stress de CHALLENGERS.

Pour casser le rythme, Olivier THOLLE effectuait son dernier remplacement et faisait rentrer DOUGLAS en lieu et place de DE POYEN, auteur du seul but de la rencontre et de bien des tracas adverses.

Quelques décisions arbitrales "étranges" venaient offrir des situations sur coups de pied arrêtés mais sans impact sur le score, notamment lors du coup franc d'HILAIRE qui flirta avec la transversale de CALVADOS.

On jouait alors les arrêts de jeu, après une offensive manquée, BARON récupéra un ballon à 25 mètres des buts adverses et alla provoquer le latéral sur l'aile gauche.

Encore présents, suite à l'action précédente, ce ne sont pas moins de 4 jaune et noir qui sollicitaient le ballon (GELAS, KOUTIACAVOUDIN, MOCKA et DOUGLAS).

Attirés par le but, GELAS et KOUTIACAVOUDIN allèrent au coeur de la surface.

MOCKA sollicita le ballon en retrait au premier poteau.

Bryan "20$ boy" BARON lui adressa une gâterie pour qu'il fusille le gardien mais... le ballon lui passa entre les jambes.

Patrice "Doogy" DOUGLAS qui venait de l'aile droite et demandait le ballon, en dehors de la surface de réparation, voyait arriver une offrande inespérée.

Il décocha un «coup de tabouret» de l'extérieur du pied droit.

Le missile partit se loger dans la cage du portier saintannais, cette fois, battu. (2-0, 90ème+1 minute)

Habituellement, ce rugueux défenseur central était attendu pour son jeu de tête mais il venait de surprendre les siens en marquant de fort belle manière... avec ses pieds.

La messe était dite et les aigles pouvait laisser exploser leur joie.

Le peu de temps restant ne changea rien.

L'AJ CHALLENGERS pouvait fêter sa 11ème rencontre sans défaite dans le temps réglementaire et sa 7ème victoire de rang en championnat.

Nos joueurs peuvent se tourner vers un repos bien mérité et nous les attendons pour une reprise en fanfare face à COSMOS CLUB puis BOISVIN FC.

D'ici là, bonnes fêtes de Pâques...

ALLEZ CHALLENGERS, DECOMPRESSION !!! Le crabe et rien d'autre... 

 

Le classement

 

 

Logo Ville de BAIE-MAHAULTLogo WebdealAutoLogo Mc Do

Commentaires

# EQUIPES PTS J G N P p. c. Dif. F P.A T.V
1. ASC BLONVAL 35 10 8 1 1 35 9 +26 0 0 0
2. AJ CHALLENGERS 32 10 7 1 2 24 8 +16 0 0 0
3. BOISVIN FC (-1 match) 31 10 6 3 1 14 5 +9 0 0 0
4. LA VERDURE II (-1 m.) 29 10 6 1 3 18 9 +9 0 0 0
5. ASC RICHEPLAINE 26 10 4 4 2 19 14 +5 0 0 0
6. ASC CHALTOUNÉ 25 10 5 0 5 18 14 +4 0 0 0
7. AJ CASTEL 20 10 3 1 6 13 22 -9 0 0 0
8. VENUS BLANCHET 15 10 2 1 7 11 42 -31 1 0 1
9. ASC GOMMIER 14 10 0 4 6 7 16 -9 0 0 0
10. COSMOS CLUB 12 10 0 2 8 8 28 -20 0 0 0