ASSOCIATION DES JEUNES CHALLENGERS : site officiel du club de foot de BAIE-MAHAULT - footeo

La lumière du BARON (haut) perché

12 décembre 2015 - 06:32

L'AJ CHALLENGERS s'est fait peur face à VENUS BLANCHET

L'AJ CHALLENGERS a ouvert le bal de la 6ème journée du Challenge Joseph SALCEDE, face à la formation de VENUS BLANCHET.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que cela n'a pas été de tout repos.

Pas de tout repos, pour les supporters qui avaient du mal à reconnaitre leurs favoris tant ceux-ci semblaient mauvais.
Pas de tout repos pour le staff, qui peinait à trouver les mots pour remettre l'équipe sur les bons rails.
Pas de tout repos pour les joueurs, eux-mêmes perdus, de se voir balbutier leur football de la sorte.

Des occasions... puis le blackout
Après un début de rencontre qui aurait dû les voir mener largement au score (Les attaquants ont manqué trois occasions nettes de but).

A l'issue du 1er quart d'heure débutait la domination des visiteurs, qui profitaient des largesses défensives des aigles.

Aussi MARIE-JOSEPH dût s'employer à quelques reprises pour éteindre le début d'incendie, jouant les gardiens-libéro aux devants des avants des rouges de VENUS.

Plus le temps passait et moins on trouvait les solutions au sein de l'AJ CHALLENGERS.

Il faut dire que la formation baie-mahaultienne était privée de quelques-uns de ses membres pour suspension ou encore blessure et le coach Didier BENONI se voyait dans l'obligation de prendre place au sein de la défense jaune et noire.

Le manque d'automatismes se fit rapidement sentir et sa complémentarité avec Raphaël BLANCHE-BARBAT peinait à se mettre en place.
Il s'en fallut de peu qu'ils ne se fassent punir sur une intervention simultanée, se gênant l'un l'autre et laissant l'attaquant s'en aller seul vers le but.
Mais ce dernier manqua le cadre...

L'arrivée de Renatho BRUNO fut l'occasion de remettre la défense dans de meilleures dispositions puisqu'il remplaçait le coach, peu avant la mi-temps.

Ce n'était pas encore suffisant pour que l'ensemble de l'équipe retrouve ses repères, même si c'était déjà mieux.

La pause permit aux baie-mahaultiens de souffler et d'évoquer leurs difficultés.

Une lueur dans la grisaille
A la reprise, la situation ne s'améliorait guère. Au contraire, elle empirait...

5 minutes suffirent aux joueurs de VENUS BLANCHET pour ouvrir le score.

Suite à une faute évitable de Gilbert VILOVAR sur son vis-à-vis, l'AJ CHALLENGERS concédait un coup-franc à 25 mètres de ses buts.

Le coup de pied atterrit sur dans la surface et y naviguait quelques instants, jusqu'au dégagement de la tête de Grégory MOCKA.

Le ballon sortit de la surface de réparation... pour atterrir dans les pieds du n°8 adverse.

Ce dernier décocha une frappe limpide qui ne laissa aucune chance au portier des aigles. (1-0, 51ème minute)

A cet instant, ce but n'était que la juste récompense de la domination des mornaliens qui poussaient depuis la 1ère période.

De l'autre côté, aucune réaction... si ce n'est de constater les dégâts.

Après quelques tensions, BARON et SALOMON faisaient leur entrée en lieu et place des deux frères DUGAMIN.

Un regain d'énergie, de volonté et de révolte investit doucement, alors, les rangs de l'AJ CHALLENGERS.

On voyait, enfin, quelques séquences qui laissaient augurer plus d'allant dans le jeu des locaux.

Un homme en était le symbole : Bryan "$20 boy" BARON.

Il apporta sa justesse technique, sa vitesse et entraînait ses coéquipiers dans son sillage, comme par magie.

Le bloc défensif baie-mahaultien, jusqu'ici recroquevillé sur ses 18 mètres, remontait de quelques mètres. 

Le milieu de terrain reprenait des couleurs et l'attaque redevenait flamboyante, avec l'aide de son chef d'orchestre du jour.

D'ailleurs, le danger se précisait pour l'arrière-garde mornalienne qui commencait à plier sous les assauts répétés des aigles.

BARON à la baguette
Qui d'autre que BARON pouvait ramener les siens à hauteur, ce soir ? La réponse est toute simple : personne !!!

A l'origine d'un mouvement à trois, avec KOUTIACAVOUDIN et HELL, il poursuivit son action pour se retrouver en position de frapper, ce qu'il ne manqua pas de faire.

Avec précision...

A l'entrée de la surface, après un lumineux relais avec Sébastien HELL, il envoya une frappe à ras du sol, qui trompa le portier des rouges sur sa gauche. (1-1, 76ème minute)

Plus qu'une libération, cette égalisation était un soulagement tant l'AJ CHALLENGERS avait souffert, jusqu'ici, et l'exultation du banc était à hauteur de l'angoisse de ne pas y arriver qui envahissait peu à peu ceux qui étaient aux abords du terrain.

L'homme providentiel du jour ne s'arrêta là.

Il continuait son harcèlement, bien aidé en cela par la très bonne entrée de SALOMON, pas avare d'efforts, non plus.

Le côté gauche amenait son grain de sel avec l'activité et les appels de KOUTIACAVOUDIN.

A ce titre, il obtint une nouvelle situation à 30 mètres des buts adverses.

Renatho "L'automatique" BRUNO s'en chargea et expédia le ballon dans le dos de la défense, entre le point de penalty et le gardien.

Parti dans le bon timing, HELL - pas en réussite, ce soir - semblait avoir l'opportunité de donner l'avantage aux siens mais était lobé... en faveur de BARON, qui avait suivi.

Ce dernier exécuta le gardien d'un coup de tête. (2-1, 83ème minute)

Le finish de l'AJ CHALLENGERS avait eu raison des bonnes intentions des mornaliens, qui n'ont pas pu résister.

Il ne fallait plus lâcher cet avantage et les aigles s'y attelèrent.

Le coup de sifflet de M. BRUCKTER les libéra.

Aucun triomphalisme mais la satisfaction d'avoir su revenir dans le match et d'avoir réussi à remporter la décision.

Aussi, les jaune et noir seraient bien inspirés de ne pas renouveler ce genre de performance, s'ils ne veulent pas aller aux devants de sévères désillusions.

Le programme de la reprise est pour le moins alléchant avec des déplacements, en janvier, pour affronter LA VERDURE II, MAWON, LA CHAUVELIENNE, avant de défier le leader ASC RICHEPLAINE à Baie-Mahault.

Sans oublier qu'il va falloir caser les chocs contre l'AJ CASTEL et COSMOS dans le cadre de matches en retard.

En clair, il va falloir bosser d'ici là.

ALLEZ CHALLENGERS !!! ON A RIEN SANS PEINE...

 

 

 

 

 

Commentaires

# EQUIPES PTS J G N P p. c. Dif. F P.A T.V
1. ASC BLONVAL 35 10 8 1 1 35 9 +26 0 0 0
2. AJ CHALLENGERS 32 10 7 1 2 24 8 +16 0 0 0
3. BOISVIN FC (-1 match) 31 10 6 3 1 14 5 +9 0 0 0
4. LA VERDURE II (-1 m.) 29 10 6 1 3 18 9 +9 0 0 0
5. ASC RICHEPLAINE 26 10 4 4 2 19 14 +5 0 0 0
6. ASC CHALTOUNÉ 25 10 5 0 5 18 14 +4 0 0 0
7. AJ CASTEL 20 10 3 1 6 13 22 -9 0 0 0
8. VENUS BLANCHET 15 10 2 1 7 11 42 -31 1 0 1
9. ASC GOMMIER 14 10 0 4 6 7 16 -9 0 0 0
10. COSMOS CLUB 12 10 0 2 8 8 28 -20 0 0 0