ASSOCIATION DES JEUNES CHALLENGERS : site officiel du club de foot de BAIE-MAHAULT - footeo

Sans gloire...

12 mars 2017 - 20:57

L'AJ CHALLENGERS s'est qualifié pour sa 4ème finale consécutive, après avoir été bousculée par une belle équipe de l'ASC RICHEPLAINE. Au terme d'une haletante séance de tirs aux buts.

12.03.2017 - La soirée fut longue. Très longue… nous dirons même trop.

Ils nous ont fait peur. Qui ? Nos aigles…

Disputant la première demi-finale de la Coupe Yves MATOU 2017, devant un public garni, ils ont rendu une pâle copie de leur football et ont éprouvé toutes les peines du monde pour venir à bout de l’ASC RICHEPLAINE.

Les saintannais ont manqué l’exploit de peu.

Pour leur état d’esprit et les valeurs qu’ils ont démontrées sur le terrain, beaucoup diront qu’ils méritaient la victoire.

En effet, ils auront été dominateurs la majeure partie de la rencontre, en dépit de leur infériorité numérique qui leur a sûrement décuplé les forces et le sentiment de révolte après l’expulsion de Yannick BOUCAUD, au bout d’une heure de jeu.

Auparavant, les aigles avaient ouvert le score, d’un froid réalisme, sur leur première situation dangereuse et une réalisation de Xavier CHALANCONGO, sur une remise en retrait de VALERO, dès la 9ème minute. (1-0)

Ensuite, CHALLENGERS tenta de jouer à sa main mais fut mis sur le reculoir, par les adaptations tactiques de l’adversaire et son incapacité à construire ses actions.

Le socle défensif était, alors, régulièrement sollicité par la percussion de la ligne d’avant des rouge et noir mais parvenait à regagner les vestiaires avec cet avantage d’un but.

La reprise emmenait une dégradation du jeu baie-mahaultien et une accentuation de la pression exercée par les saintannais, emmenés par un Jean-Yves BOUCAUD déchaîné.

Les aigles traversaient la 2ème période comme des ombres.

Les remplacements n’avaient que très peu d’impact sur leur situation et l’approche du money-time les crispaient encore plus.

Et, à force de reculer et des situations périlleuses désamorcées par CALVADOS, les tenants du titre finissaient par céder.

Sur une percée initiée par l’omniprésent Jean-Yves BOUCAUD, Kevin SENNEVILLE se présentait sur le côté gauche du but du portier de l’AJ CHALLENGERS.

Lancé à pleine vitesse, il parvenait à glisser le ballon juste au-dessus de la main du gardien et offrait l’égalisation tant attendue par les siens et la majorité de l’assistance, favorable à l’ASC RICHEPLAINE. (1-1)

On jouait les ultimes instants de la partie et les aigles revivaient une fin de match similaire à celle du tour précédent où ils s’étaient fait rejoindre dans les arrêts de jeu.

L’explosion de joie qui s’en suivait était à la hauteur de la frustration engrangée par tout ce petit monde tout au long de la rencontre.

A ce sujet, le directeur de jeu s’est attiré la furia du clan des rouge et noir, par ses décisions contestées.

Au final, il aura distribué pas moins de 6 cartons jaunes (4 coté RICHEPLAINE, 2 côté CHALLENGERS) et 1 carton rouge.
Ce dernier devrait faire l’objet d’un rapport de l’arbitre en raison du caractère menaçant de Yannick BOUCAUD, submergé par la colère.

Le début des prolongations ressemblait étrangement à la 1ère période.

A la 96ème , Youri EGLELA, entré en cours de jeu, débordait sur son aile gauche, tenta de centrer une première fois. Sans succès…

Le ballon lui revint dans les pieds et il prenait la défense adverse à rebours en adressant un nouveau centre, à destination de Steven PETIT.

Seul devant le but, l’attaquant s’appliqua pour ajuster un plat du pied, trompant CAPEL, impuissant. (2-1)

Ce nouvel avantage baie-mahaultien fit soudainement taire la fureur des supporters adverses.

Les aigles n’avaient plus qu’à contenir les assauts saintannais et tout irait bien pensait-on…

C’était sans compter sur Jean-Yves BOUCAUD, encore lui.

Deux minutes plus tard, à la récupération d’un ballon perdu dans l’entrejeu par le milieu de l’AJ CHALLENGERS, le n°10 des rouge et noir, se dégagea du trafic pour décocher une frappe tout aussi flottante que puissante.

CALVADOS, quelque peu avancé et pas suffisamment veillatif, en dépit de quelques pas en arrière, ne parvenait pas à détourner le ballon de sa trajectoire.

Le ballon plongea sous la barre transversale et réveillait de nouveau l’auditoire adverse. (2-2)

Le coup était dur à encaisser pour les aigles…

Abasourdis, ils n’en revenaient pas. L’ASC RICHEPLAINE leur tenait tête, voire plus, en infériorité numérique.

Pire, ils se devaient de résister jusqu’au bout, face à ces joueurs survoltés.

Le coup de sifflet final envoya les deux formations aux tirs au but.

CALVADOS repoussa le 1er tir des rouge et noir, tapé par Jean-Yves BOUCAUD, pendant que KOUTIACAVOUDIN et VALERO réussissaient les leurs. (2-0)

Le deuxième tireur saintannais réduisait la score avant que BRUNO ne marque le sien. (3-1)

Le retour à la marque s’effectuait alors que RICHEPLAINE ayant réussi son tir, PETIT ratait l’occasion de mettre la pression sur le dernier tireur adverse, envoyant son tir au-dessus de la transversale.

Juste derrière, la bande à Pierrot revenait à hauteur… (4-4)

Les mouches avaient-elles changé d’ane ?

La séance se poursuivit dans un suspence insoutenable, CAPEL passant, à plusieurs reprises, à deux doigts de sortir les tentatives baie-mahaultienne.

Personne ne ratait plus rien et nous semblions partis pour la nuit.

Déjà impliqué sur le deuxième but de l’AJ CHALLENGERS, EGLELA réussit son tir… avant de laisser la place à RUGARD-ACRAMEL.

Le n°13 de RICHEPLAINE, calme, comme à son habitude, s’avança jusqu’au ballon, qu’il posa délicatement.

Il prit quelques pas d’élan, attendit le signal de l’arbitre… et s’élança pour un tir au ras du poteau droit de CALVADOS.

Ce dernier se coucha… côté droit et capta fermement la frappe du droit de « Titi Acra ». (7-6)

Cet échec signait l’élimination des siens, qui, après plus d’une heure à moins, passaient à côté de l’exploit.

Les aigles laissaient sortir une timide joie, conscients qu’ils s’en sortaient bien et qu’ils n’avaient pas été à la hauteur.

Ce samedi, la chance leur a souri mais ils ne pourront pas se permettre ce genre de prestations souvent.
Ils le savent…

D’ailleurs, ils retrouveront leurs tortionnaires dès le week-end prochain en championnat.

En attendant, ils savourent leur qualification pour la 4ème fois de suite en finale de cette compétition.

Nous la savourons avec eux, même si on a eu très chaud…

Félicitations à l’ASC RICHEPLAINE pour son parcours qui, reconnaissons-le, aurait pu ne pas s’arrêter ainsi.

La dure loi du sport en aura décidé autrement…

Bravo les Jaune et Noir…

 

 

 

Commentaires

# EQUIPES PTS J G N P p. c. Dif. F P.A T.V
1. ASC BLONVAL 35 10 8 1 1 35 9 +26 0 0 0
2. AJ CHALLENGERS 32 10 7 1 2 24 8 +16 0 0 0
3. BOISVIN FC (-1 match) 31 10 6 3 1 14 5 +9 0 0 0
4. LA VERDURE II (-1 m.) 29 10 6 1 3 18 9 +9 0 0 0
5. ASC RICHEPLAINE 26 10 4 4 2 19 14 +5 0 0 0
6. ASC CHALTOUNÉ 25 10 5 0 5 18 14 +4 0 0 0
7. AJ CASTEL 20 10 3 1 6 13 22 -9 0 0 0
8. VENUS BLANCHET 15 10 2 1 7 11 42 -31 1 0 1
9. ASC GOMMIER 14 10 0 4 6 7 16 -9 0 0 0
10. COSMOS CLUB 12 10 0 2 8 8 28 -20 0 0 0